lundi, septembre 18, 2006

Maîtrise des émotions en boxe anglaise (II).

Le présent article fait suite à un précédent intitulé "Maîtrise des émotions en boxe anglaise (I)." et logé à l'url (vous pouvez cliquer) http://boxe-anglaise.blogspot.com/2006/09/matrise-des-motions-en-boxe-anglaise-i.html.Pour autant qu'elles soient susceptibles de servir de stimulus au travail pugilistique ultérieur ou d'entraver la bonne réalisation de ce dernier, quelques émotions sont citées sans que la liste en soit exhaustive.

Pour chaque émotion, la définition est suivie de l'énumération des causes susceptibles de l'engendrer ainsi que des réponses comportementales - expressives qu'elle peut avoir. Font défaut les réponses physiologiques et les réponses cognitives - expérientielles étant donné que la plupart échappent à la perception directe tant par les boxeurs qui les abritent que par les personnes qui observent ces derniers. Lorsque disponibles, des clips d'illustration accompagnent le texte.

3. Quelques émotions rencontrées en boxes anglaise.

3.1. La joie.

3.1.1. Définition.

"Émotion vive, agréable, limitée dans le temps; sentiment de plénitude qui affecte l'être entier au moment où ses aspirations, ses ambitions, ses désirs ou ses rêves viennent à être satisfaits d'une manière effective ou imaginaire." [Le Trésor de la Langue Française Informatisé (dictionnaire en ligne)].

3.1.2. Quelques causes possibles.

- lorsque se présente une situation agréable inespérée ou inattendue,
- lorsqu'un objectif vient d'être atteint,
- lorsqu'on vient d'éviter ce qu'on craignait,
- ...

3.1.3. Quelques réponses possibles.

a. L'Américain Tony Zale, détenteur de la couronne mondiale de sa catégorie a choisi comme adversaire optionnel le Français Marcel Cerdan parmi les candidats.

Content, lors de la signature du contrat préalable au combat, Marcel exprime sa joie en remerciant Tony de lui avoir donné l'opportunité d'un combat pour une couronne mondiale et promet de s'efforcer d'être un champion aussi grand que Tony au cas où il sortait victorieux de l'affrontement.

De son côté, Tony est content face à la reconnaissance de Marcel et à l'admiration que ce dernier lui témoigne. Il exprime sa joie en remerciant Marcel et en prononçant à son endroit des paroles aimables.

C'était la rencontre de deux personnes habitées par de bonnes manières. On se trouvait à milles lieues des railleries et des menaces de mort qui sont malheureusement sorties de la bouche de certains boxeurs dont on dit du bien au superlatif.


Tony Zale (à gauche) et Marcel Cerdan (à droite).



b. Mike Tyson sourit en regardant sa première ceinture de champion du monde des poids lourds.

c. Mike Tyson se met genoux et coudes au sol avant de lever les mains vers le ciel, après avoir mis Franck Bruno K.O. technique. Remerciements à Dieu pour l'avoir aidé dans l'accomplissement de la tâche difficile de vaincre le "colosse"?


Mike Tyson (culotte noire).



d. Dès qu'elle est sûre d'avoir mis Vonda Ward K.O., Anne Wolfe exprime sa joie de diverses manières: course le long des cordes, escalade des cordes, gestes lubriques face à l'adversaire qui se trouve encore au sol, ...


Anne Wolfe (culotte noire).



3.2. La peur

3.2.1. Définition.

"État, plus ou moins latent, d'inquiétude devant la réalisation ressentie comme possible ou imminente de quelque chose, ce qui entraînerait une situation pénible, désagréable ou gênante pour le sujet ou une personne avec laquelle il sympathise." [Le Trésor de la Langue Française Informatisé (dictionnaire en ligne)].

3.2.2. Quelques causes possibles.

- la croyance qu'on va souffrir à la réception des coups de poing violents,
- la croyance qu'on va faire souffrir l'adversaire,
- la croyance qu'on n'arrivera pas à vaincre un adversaire,
- la croyance qu'on va être ridicule,
- la croyance que sa propre victoire ne sera pas pardonnée,
- ...

3.2.3. Quelques réponses possibles.

a. Ken Norton fait de son mieux pour éviter les coups de George Foreman, un très grand frappeur.


Ken Norton (culotte bleue).



b. Antonio Picardi n'ose pas rester près de Naseem Hamed, un autre grand frappeur.


Antonio Picardi (culotte noire).



c. Larry Holmes décélère et allège ses attaques sur Muhammad Ali dès qu'il se rend compte que ce dernier n'est plus que l'ombre du champion dont il avait été "sparring partner".


Larry Holmes (culotte blanc-rouge).



d. Floyd Patterson n'acceptera un second combat contre Ingemar Johansson qu'après avoir bénéficié de l'intervention de trois psychologues.

e. La mafia exige d'un boxeur sa propre défaite. Malgré les efforts de ce dernier en ce sens, la très mauvaise prestation de l'adversaire fait qu'à la place de la défaite, c'est une victoire aux points qui va être annoncée. Entre le moment prévu pour l'annonce et le moment où les deux boxeurs entourent l'arbitre, celui qui avait peur de sa propre victoire s'échappe et donne à l'adversaire un coup sur une surface interdite, forçant ainsi à la fois sa propre disqualification et la victoire du vaincu aux points.

n. La suite du présent article.

La suite sera lue dans un article ultérieur.

André MUKALA NSENGU TSHIBANGU,
Prévôt Fédéral, Juge et Directeur d'Assaut.

2 Comments:

Anonymous kodjo said...

quel est ce combat lié à la mafia?
PS: merci pour tous les articles publiés qui me sont d'une aide importante

mercredi, juillet 07, 2010 3:11:00 PM  
Blogger André MUKALA NSENGU TSHIBANGU said...

Bonjour Kodjo!

Merci pour l'intérêt porté à l'objet de votre question, en particulier, et pour nos blognotes, en général.

Au moment où nous avions rédigé la note ci-dessus, nous résidions loin de notre documentatation portant sur la boxe. Actuellement nous vivons près de dite documentation mais nos occupations professionnelles ne nous laissent pas suffisamment de temps ni pour bloguer ni pour chercher la réponse exacte à votre question.

En attendant que la situation change, nous vous promettons de vous livrer l'information qui vous intéresse dès que nous l'aurons retrouvée. La promesse ne nous empêche pas de vous signaler que l'information se trouve dans l'un des cent fascicules de la collection espagnole "BOXEO, RBA Editores, S.A., 1996".

Encore une fois merci.

jeudi, août 19, 2010 2:42:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home